Peggy fait du Noize avec le Kid…

Un homme : Kid Noize
Son job : DJ
Ses tubes : jackass/Brooklyn/summer legend/Ocean (titre de son dernier album 2016)
Ses premières parties : prodigy/ faithless/ Stromae
Website : www.kidnoize.com

C’est devant mon écran télé, en regardant une émission dédiée à l’artiste sur Plug RTL, que j’ai découvert l’homme à la tête de singe. J’ai eu un flash ! J’ai été attirée par l’artiste mais aussi par la personne. Il s’agit de Kid Noize qui a inondé les ondes FM, l’été dernier, avec son titre « Summer legend » en collaboration avec le DJ Mademoiselle Luna.

J’aime la manière dont il travaille et projette son image. Ses influences proviennent des années 80 : on replonge dans l’histoire en référence à la planète des singes, on baigne dans un style vintage et un univers musical aux sonorités électro.

Mais derrière le masque, se cache un passionné de musique, un collectionneur de disques vinyles et de jouets lui rappelant l’univers fascinant de son enfance. Un artiste proche de ses fans et de son public mais surtout, une personne très impliquée dans la région dans laquelle il vit : Charleroi. Maintenant que vous me connaissez, c’était une évidence : il fallait que je le rencontre !!

Le plus compliqué au départ fut de trouver une personne de contact m’autorisant à rencontrer l’artiste. Après plusieurs tentatives et recherches, je suis tombée sur l’un de ses comparses qui m’a offert cette opportunité. Kid Noize a tout de suite accepté une rencontre et une interview. Cela s’est déroulé une heure avant l’un de ses concerts à Charleroi. La condition était que l’interview se fasse avec le masque. J’ai donc décidé de mettre en lumière l’image du personnage de Kid Noize le temps d’un shooting.

image9

Kid Noize 11 - Pics by T. Vanden DriesschePhotos Thomas Vanden Driessche- Stylisme by Kid Noize & Denis Meyers

Kid Noize a joué le jeu en répondant à l’interview sous forme du portrait chinois:

Si j’étais un vêtement, je serais un pull noir.
Si j’étais une paire de chaussure, je serais des  Nike Air Max noires.
Si j’étais un sous-vêtement je serais Inexistant.
Si j’étais un accessoire, je serais pour enfant, un jouet de préférence :)
Si j’étais un bijou, je serais une bague en forme de tête de singe.
Si j’étais une couleur, je serais… Mmmmm Noir ou jaune fluo.
Si j’étais une matière, je serais en poils de singe.

DSC_2687

Le personnage mise sur des tenues sobres et vintages
DSC_2696

La bague ne sort jamais sans son personnageDSC_2694

Mon coup de cœur se penche sur le tatouage de l’artiste le long de son bras. Une œuvre d’art Japonaise réalisée par SHAD
DSC_2696

Belle rencontre! Merci!
DSC_2704
Interview réalisée et écrite par Peggy Parisotto

Photo en noir et blanc : Peggy Parisotto